Comment bien choisir sa hotte de cuisine

C’est un fait : si cuisiner est une activité de plaisir, votre hotte y est pour beaucoup ! Avec les différentes odeurs de cuisson, éphémères ou tenaces, votre hotte a du pain sur la planche pour les éliminer. Mais encore faut-il bien la choisir ! Laissez-nous vous conseiller à ce sujet.


L’évacuation de l’air et des odeurs

Pour le traitement des fumées, vous avez deux choix :

  • soit une évacuation de l’air vers l’extérieur. La fumée passe alors par des filtres à graisses. Résultat, adieu les odeurs et l’humidité, repoussées à l’extérieur de la maison. 
  • soit un système de recyclage de l’air à l’intérieur du logement. Un premier filtre retient la graisse, et un second filtre à charbon se charge de son côté des odeurs. Différent, mais tout aussi performant !
 


Hotte inclinée murale Elica – STRIPE LUX

 

L’aspiration a également son importance pour traiter correctement l’air. Il en existe 3 types :

  • aspiration périmétrale
    La zone d’aspiration de l’air est ciblée sur le périmètre de la hotte, améliorant ainsi son efficacité.
    Le + : réduction des bruits et nettoyage facilité tout en conservant l’esthétisme de la hotte. 
  • double aspiration
    Ce système d’aspiration est constitué de 1 ou plusieurs filtres à graisse supplémentaires, placés sur la partie inférieure de la hotte et tournés vers la plaque de cuisson. Performance garantie. 
    Le + : grandes capacités de filtrage, même en vitesse réduite.
  • vitesse intensive
    Certaines hottes ont une capacité de « vitesse intensive ».
    Le + : cette fonction est appréciable voire nécessaire lorsque les cuissons dégagent de fortes fumées, graisses, odeurs ou vapeurs (grillades, fritures, poisson…)

Bon à savoir : Pour être efficace, votre hotte doit renouveler l’air 10 à 12 fois par heure. Le « débit » de votre hotte doit être adapté au volume (exprimé en m3) de votre cuisine. Pour estimer le débit nécessaire (indiqué en « puissance d’aspiration » sur la hotte) en fonction des dimensions de votre cuisine, faites le calcul suivant : (hauteur x longueur x largeur de votre pièce) x 10.
En résumé, plus votre cuisine est grande, plus le débit d’air de votre hotte devra être important.

 


Hotte décorative centrale Airforce – CUBE2

 

La vitesse et le niveau sonore, des critères à ne pas négliger

Une hotte offre généralement trois à quatre vitesses, avec parfois un mode « intensif » qui augmente le débit d’air. Avec le mode « arrêt différé », vous pouvez faire fonctionner la hotte pendant 5 à 15 minutes après la fin de votre cuisson. La plupart des modèles conjuguent aujourd’hui efficacité et silence. Faites attention à la puissance acoustique, exprimée en décibels, et aux vitesses indiquées, puisque celles-ci définissent le niveau sonore. 

 


Hotte intégrée à la plaque de cuisson Elica – NIKOLATESLA

 

Autres paramètres dans le choix de la hotte : le design et l’agencement de votre cuisine

Outre l’aspect technique, il faut également s’intéresser à l’esthétisme de votre cuisine.  Votre hotte peut être cachée (intégrée dans un meuble assorti au reste de votre cuisine), intégrée à votre plaque de cuisson ou encore décorative (fixée contre un mur ou disposée au-dessus d’un îlot). Dans ce dernier cas, il est important de sélectionner une hotte dont le design est en harmonie avec l’agencement de votre cuisine.
A noter : Cuisiner, c’est bien, voir ce que l’on cuisine, c’est mieux ! LEDs focalisées sur le plan de cuisson ou simple éclairage d’ambiance, de nombreuses solutions existent. A vous de choisir !

 

Hottes de cuisine : l’innovation connectée que l’on apprécie 

Grâce à la technologie H2H, votre table de cuisson et votre hotte peuvent dorénavant communiquer entre elles*. En activant la plaque de cuisson, l’éclairage de la hotte s’allumera pendant que des capteurs thermiques enverront un signal à la hotte afin qu’elle adapte son aspiration. La hotte s’éteindra ensuite automatiquement au moment de l’arrêt de la plaque. Ça donne envie, non ?

 


Hotte murale Smeg – VICTORIA

 

*il faut bien sûr que la hotte et la table de cuisson soient compatibles

Sauvegarder :

Sélectionnés pour vous

Conseils

Comment bien choisir son réfrigérateur ?

Indispensable pour le stockage et la conservation des aliments fragiles, le réfrigérateur est un incontournable de la cuisine. Savez-vous qu’il existe pourtant de nombreux critères...

Lire la suite

02/09/2019

Conseils

Comment bien choisir son four ?

Vous êtes un adepte des petits fours ou au contraire des plats surgelés, et vous ne savez pas quel type de four choisir ? Si vous êtes perdu lorsque l’on vous parle de four à chale...

Lire la suite

26/04/2018