Le vrac, un acte de consommation responsable
Publié par Fanny le lundi 18 février 2019

Le vrac, un acte de consommation responsable

  • Lifestyle

Nous consommons de plus en plus de produits sur-emballés et jetons trop de restes de nourriture : une catastrophe pour la planète, qui étouffe sous nos ordures. Pourtant, il existe des solutions pour réduire nos déchets, notamment en adoptant le réflexe du vrac. Le principe : les aliments ne sont plus emballés en paquets individuels, mais dans des récipients en libre-service, ce qui permet de ne prendre que la quantité désirée et de réduire les emballages. On vous explique comment devenir un champion du vrac.


Article blog vrac


Déchets : des chiffres qui font froid dans le dos


En 40 ans, la quantité de déchets jetés par personne a doublé en France, pour atteindre aujourd’hui 590 kg par an et par personne* (hors déchets professionnels). La majeure partie de ces déchets (50 % en volume) est constituée par les emballages : 90 milliards sont utilisés chaque année, 2 900 par seconde. Dans le monde, 1/3 des aliments produits sont jetés par an, soit 1,3 milliard de tonnes. Des chiffres qui ne font qu’empirer, car la population augmente et la consommation s’accélère.


En 2050, on estime qu’il y aura plus de plastique que de poissons dans la mer, si nous continuons à consommer de la même manière qu’aujourd’hui. Un futur qui n’est cependant pas inéluctable : en achetant des produits avec moins d’emballage, nous pourrions réduire le poids de notre poubelle de 26 kg par an et par personne selon l’ADEME. Un argument écologique à mettre en regard de son impact financier : en supprimant l’emballage primaire des produits, le prix d’achat diminue de 20 %. Lors de vos prochaines courses, filez au distributeur de vrac le constater par vous-même !


La solution ? Acheter en vrac !


Acheter ses produits en vrac permet non seulement de réduire la quantité d’emballage, mais aussi d’acheter « au juste poids », c’est-à-dire la juste quantité d’aliments pour éviter le gaspillage alimentaire. Il vous faudra simplement des sacs ou autres contenants réutilisables pour aller faire vos courses, comme un cabas ou un tote bag en tissu, des sacs à vrac, ou des bocaux. Acheter en vrac nécessite donc d’avoir chez soi des contenants de vrac adaptés, car c’est souvent l’occasion de faire le plein de denrées qui se conservent naturellement longtemps : biscuits secs, pâtes, fruits à coque, riz, céréales...


Des rangements spécifiques comme le distributeur de vrac permettent de retrouver ce plaisir à la maison. Transparent, il permet de toujours savoir quelle quantité vous avez en réserve et donne davantage envie de se préparer des plats sains. Rangement familial et ludique, la BOIT'A VRAC offre un volume bien pensé pour stocker vos achats en vrac. Les aliments sont immédiatement accessibles : versez-les directement dans la casserole ou dans votre récipient grâce au système de silo à gravité et hop, voilà un bon plat de pâtes semi-complètes prêt à être cuit et dégusté. Vous venez d’accomplir un acte écoresponsable et réfléchi. Sans engendrer de déchet !


Boit'à vrac | Silos à vrac Cuisinella

Boit’à vrac | Silos à vrac Cuisinella


Avec le bon contenant, il est plus facile de passer au vrac. Pour la viande et le fromage, optez plutôt pour des boîtes hermétiques que vous pouvez utiliser en allant chez vos commerçants. Ces contenants éviteront respectivement à ces aliments de s’imprégner des odeurs des autres dans le réfrigérateur, ou de communiquer les leurs. À la maison, vous pouvez aussi opter pour un légumier pour optimiser le rangement. Petite astuce supplémentaire : ne jetez pas vos boîtes à œufs, mais gardez-les pour y mettre vos œufs frais lors de vos prochaines courses.


Où trouver des produits en vrac ?


Sous l’impulsion écologique des consommateurs, la chaîne des distributeurs de produits en vrac s’étoffe de nouveaux maillons. Le marché reste l’un des points de vente où l’emballage est presque absent, comme tous les autres lieux mettant en relation directe producteurs et consommateurs : cueillettes à la ferme, AMAP (Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne)...


En France en 2018, on recense 150 épiceries vrac, et 250 projets sont en cours de développement. Il existe d’ailleurs plusieurs étiquettes pour identifier les commerces « zero waste friendly », comme « Mon commerçant m’emballe durablement » ou « Ici, vos contenants sont acceptés ». Vous pouvez aussi utiliser des « localisateurs de vrac », applications qui recensent les points de vente des produits en vrac, comme Consovrac ou Abracadavrac. Un bon début pour adopter un comportement zéro déchet !


Certains supermarchés s’y mettent également et proposent un espace épicerie avec des distributeurs de vrac alimentaires pratiques à utiliser pour gérer les quantités.


Blog article vrac


Allégez votre poubelle


Acheter en vrac et stocker dans un contenant durable est un vrai plus pour la planète. Pour aller plus loin dans la réduction de vos déchets, pensez à cuisiner vos restes, notamment les épluchures qui peuvent se transformer en délicieux amuse-bouche. Un grand pas vers la lutte contre le gaspillage alimentaire !


Dans la même optique, adoptez le batch cooking, une technique qui fait gagner du temps et qui n’a pas son pareil pour s’assurer que tout ce qui est acheté est consommé. Fournissez-vous auprès d’un distributeur de vrac alimentaire et vous aurez tout bon !


Autre astuce pour une attitude responsable : réalisez vous-même vos produits d’entretien, que vous stockerez dans des contenants réutilisables au lieu de les racheter à chaque fois. Notre Terre vous dira merci.


epluchures de legumes sur planche en bois


* Source : ADEME, Déchets, Chiffres clés, Edition 2016


Vous en voulez plus ?

 

Envie de découvrir nos produits exclusifs ?

Découvrir

Envie de découvrir nos catalogues ?

Consulter nos catalogues