Tri de printemps : on s’y met !

Le printemps est là, et avec lui arrivent les grandes envies de rangement. Dressing, salon, chambre : pas facile de savoir par quoi commencer, et surtout quelle méthode suivre. Focus sur les objets du quotidien : découvrez comment faire le tri parmi vos livres, vos papiers, vos vêtements ou vos bibelots.

 

Se préparer avant de passer à l’action

 

 

Lorsqu’il s’agit de rangement, un maître mot domine : l’organisation ! Munissez-vous d’un carnet et commencez par noter, pièce par pièce, ce que vous voulez y faire, comme « Désencombrer la bibliothèque de mon salon », « Faire le tri parmi ma vaisselle dans la cuisine » ou encore « Jeter mes vieux papiers ». Ensuite, inscrivez en face de chaque action le jour où vous allez la réaliser. Selon l’importance de la tâche, prévoyez de quelques instants à plusieurs heures. Faites également la liste des objets dont vous aurez besoin : caisses de rangement pour ce que vous souhaitez garder, sacs poubelle pour ce que vous allez jeter, et cartons pour ce que vous allez donner. 

 

Un rangement à livre ouvert

 

 

Une fois ces préparatifs accomplis, plus d’excuses, il faut s’y mettre. Pour vos livres, rassemblez-les tous au même endroit, quitte à vider votre bibliothèque. Puis prenez-les un par un, et demandez-vous si vous avez envie de conserver ce livre. Si c’est une de vos lectures préférées, pas d’hésitation. En revanche, si c’est un livre dont vous vous dites que vous le lirez peut-être un jour, soyez radical, comme le préconise Marie Kondo : direction le carton « A donner ». Une fois ce tri effectué, il existe plusieurs systèmes de rangement pour les livres que vous conservez : par auteur, par collection, par format ou taille, ou même par couleur de tranche pour les plus esthètes. Et pour ceux que vous allez donner, faites le tour des associations qui récupèrent ou recyclent les livres : elles sont nombreuses, à l’instar d’Emmaüs, Recyclivre, ou tout simplement la bibliothèque de votre quartier. Autre option : une fois que vous avez terminé la lecture de vos magazines, vous pouvez aussi les partager autour de vous (famille, collègues, amis). Idem pour les livres que vous ne souhaitez pas garder une fois lus.

 

Papiers administratifs : quoi conserver ?

 

Dans de nombreux domaines (bancaires, fiscaux, etc.), la loi nous oblige à conserver nos papiers administratifs pendant un certain laps de temps. Cependant, avec l’essor de la dématérialisation, il est aujourd’hui possible de se débarrasser de certaines correspondances papier. Pour vos déclarations de revenu et avis d'imposition par exemple, plus besoin de les stocker : vous pouvez les conserver directement sur le site impot.gouv.fr. De même que pour vos factures d’énergie : la plupart des fournisseurs proposent désormais des solutions de dématérialisation via leurs espaces client en ligne. Le plus simple donc pour faire le tri dans vos papiers : en fonction de leur catégorie, vérifiez sur internet si vous devez les garder ou si vous pouvez les jeter. Attention, dans ce dernier cas : pensez à les passer au destructeur avant de les envoyer à la poubelle. Question de prudence !

 

« Komonos » : que faire de tous ces petits objets ?

 

 

L’appellation « komono » regroupe tous les petites babioles du quotidien, comme des accessoires informatiques (câbles, chargeurs), les bibelots, les gadgets, les échantillons cosmétiques, les ustensiles de cuisine… Ce sont d’ailleurs souvent les objets qui nous encombrent le plus. Videz d’abord vos tiroirs et placards pour les rassembler. Mettez ensuite de côté ceux qui vous servent vraiment, pour les garder. Ensuite, faites le tri entre ceux qui sont usés ou abîmés, et qui sont donc bons à jeter, et ceux que vous pouvez donner à une association. A logement rangé, esprit aéré !

 

Quid des vêtements et de leur tri ?

 

 

Qu’il s’agisse de vêtements un peu usés ou non portés, commencez par les isoler du reste de votre garde-robe. Ensuite, vous pouvez les déposer dans une benne de collecte pour les donner à des associations. Sinon, on recycle ! Découpez les parties textiles encore bonnes pour en faire des chiffons lavables. Et les chaussettes dans tout ça ? Car la chaussette esseulée qui a égaré son double est un problème courant… Laissez-vous un an pour retrouver l’autre chaussette, passé ce délai, transformez-là en tawashi par exemple !

 

La question délicate des médicaments

 

Conserver des médicaments périmés ou pour lesquels votre traitement est terminé :

  1. ne sert à rien,
  2. prend de la place,
  3. peut être dangereux.

 

Alors de temps en temps, trois ou quatre fois dans l’année, faites le tri et déposez les comprimés, sirops, crèmes et aérosols non utilisés dans votre pharmacie. Elle se chargera de les faire recycler. Leurs emballages cartonnés et notices peuvent quant à eux être déposés dans votre bac de tri habituel. Pour en savoir plus : https://www.cyclamed.org/ 

 

Le numérique n’est pas en reste

 

 

On n’y fait pas attention, et pourtant, l’envoi comme le stockage des emails consomment énormément d’énergie. Alors ne vous abonnez qu’aux newsletters qui vous intéressent vraiment, et évitez d’envoyer un mail pour ne rien dire. Des outils gratuits sont également disponibles sur internet pour se désabonner facilement des newsletters indésirables. Résultat : vous contribuez à la réduction des émissions de CO2. Un geste facile et citoyen.

 

Sauvegarder :

Sélectionnés pour vous

Lifestyle

Dressing : MOINS (de vêtements) = PLUS (de bien-être) ?

Ah, la mode et ses tendances derrière lesquelles nous aimons courir… au détriment de notre dressing, qui voit s’agrandir les piles de jeans, pulls et petits tops stylés. Jusqu’à at...

Lire la suite

22/01/2019

Conseils

Comment (ré)utiliser ses déchets organiques ?

Le volume et le traitement des déchets est un vrai problème pour la planète. En 2016, nous avons produit 4,6 tonnes de déchets par habitant (ADEME). Cependant, les comportements s’...

Lire la suite

02/05/2019